top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOVIBRIS

Un court 𝒋𝒆𝒖̂𝒏𝒆 pour tous pour chaque changement de saison


Intérêts pour l'humain : A chaque intersaison, s'offrir une descente alimentaire suivie généralement d'un court jeûne pour laisser à l'organisme un petit temps de repos très bénéfique. Certains font cela plus régulièrement 1 jour par semaine, d'autres 1 fois par mois, constatant tous les mêmes bienfaits. En effet, la digestion accapare jusqu'à 80% de notre énergie. Imaginons cela environ 3 fois par jour, sachant que, vu les repas que nous faisons et le contexte dans lequel nous les prenons (par exemple sur le pouce, en étant pressé et bien souvent stressé, en ne mastiquant pas suffisamment et donc en négligeant l'étape cruciale de la pré-digestion grâce à la salive,...) la digestion, souvent laborieuse, dure en moyenne entre 4 et 6h (un cycle de digestion complet, lui, de 15 à 24h) selon les aliments et les quantités ingérées ; sachant qu'un fruit mangé seul peut mettre jusqu'à 2h. Autant dire qu'il ne nous reste plus grand chose comme énergie pour le reste. Parfois, c'est même l'effet inverse : après un repas trop lourd, on tend facilement à somnoler, signe qu'il vaudra mieux alléger ses repas.

Mais alors, qu'en est-t-il des animaux ? Je pense que comme nous, la sur-consommation comme on le fait à l'heure actuelle (et d'autant plus lorsqu'il s'agit d'aliments industriels et transformés), n'est pas bénéfique pour leur organisme. Dans la nature, tous les animaux sont contraints de connaître plusieurs épisodes de manque de nourriture, sur une durée plus ou moins longue. De même, lorsqu'ils sont malades, comme nous, on constate une perte d'appétit bénéfique à la guérison du corps. En effet, "au niveau physiologique, un simple jour de jeûne peut apporter beaucoup à votre animal. Le jeûne entraîne bien souvent une meilleure régulation de certains processus hormonaux (comme celui de l’insuline) et permet de mettre au repos l’organisme (au niveau digestif, hormonal et métabolique). [...]" L'occasion dans cet article, de tordre le cou aux idées reçues, le sujet étant souvent controversé : https://www.dur-a-avaler.com/faire-jeuner-chien-mauvaise.../

Voir également : http://www.effervesciences.com/jeune-chez-les-animaux.html (Je vous invite vivement à les lire en entier avant de commenter.) Vous y découvrirez les principaux avantages de faire jeûner sur une période courte un animal (une journée, pas plus), nous parlerons ici du chien UNIQUEMENT, en bonne forme et sans antécédents particuliers.

Bien sûr, il serait logique, selon moi, d'accompagner le chien dans son jeûne, c'est à dire le faire en même temps que lui : en effet, imaginez comme c'est difficile de le faire lorsque quelqu'un mange à côté de vous ? Pour un animal cela fait le même effet J'aimerais rajouter que comme nous encore une fois, les animaux n'ont pas intérêt à manger dans un quelconque stress (environnement stressant, pollué, etc.), pouvant entre autres causer des vomissements, mais surtout altérer la digestion. Et vous, qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires ! ꧁🆅🅸🅑🆁🅸🆂꧂

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page